Le Vin des Alpes, la cave comptoir de Grenoble

Le programme 2020 des ateliers dégustations est paru !

Toutes les dates apparaissent sous l’onglet en haut ou à droite de votre écran dans la colonne « Evénements à venir ». Vous pouvez aussi télécharger la plaquette pour l’imprimer et l’aimanter sur la porte du réfrigérateur. Vous pouvez d’ores et déjà faire vos réservations en ligne ou en boutique.

Plus d’une trentaine de dégustations jusqu’à septembre 2020

Le Vin des Alpes vous propose plus d’une trentaine de rendez-vous centrés sur l’éducation au vin et au goût, placés sous le signe de la convivialité et du partage, qui vous changeront des « cours d’oenologie » habituels ! Ces dégustations sont destinées à toutes et tous, indépendamment du niveau de connaissance supposé de chacun en terme de vin et de dégustation. Vous trouverez cependant des profils d’ateliers différents qui vous permettront de mieux faire votre choix. Je vous propose ainsi cinq types de rendez-vous :

  • les ateliers « Premiers Pas » adaptés à tous et particulièrement aux débutants avec quatre vins dégustés et planche charcuterie fromages
  • les ateliers « Découverte » adaptés à tous autour d’un thème avec six vins dégustés et planche charcuterie fromages
  • les ateliers « Grande Dégustation », adaptés à tous et particulièrement aux amateurs autour d’un approfondissement des connaissances du vin et de la dégustation avec six vins dégustés et planche charcuterie fromages
  • les ateliers « Expressions » d’un cépage (avec option 1 bouteille à emporter), adaptés à tous, trois vins dégustés, trois expressions d’un même cépage
  • et les troisièmes mercredis de chaque mois : l’élection du « Vin du Mois », on joue au dégustateur et on élit son vin préféré parmi trois bouteilles dégustées à l’aveugle ! Et on rentre chez soi avec la bouteille.

Comme vous l’avez compris, ces rendez-vous se veulent résolument sensoriels, œnophiles et conviviaux. Bien loin des prétendus cours d’oenologie, même si nous abordons évidemment quelques notions indispensables d’oenologie au passage, bien loin des leçons de « vocabulaire du vin » guindées, ce sont de véritables rendez-vous conviviaux autour de cette boisson extraordinaire qu’est le vin, au carrefour des sensations, du goût, du langage, de la culture, de l’agriculture, de l’histoire… où chacun peut exprimer son ressenti sans peur du jugement.

A l’image des vins proposés quotidiennement au Vin des Alpes, je tiens à mettre en avant lors des ateliers des vins d’auteurs, des vins de caractère, des vins de terroir, bien éloignés des vins normés que l’on retrouve trop souvent ailleurs. Alors, attention, il se peut que quelques idées reçues se trouvent bousculées à l’occasion ! Vous aimez le vin et le goût des bonnes choses ? Vous aimez le partage et la découverte ? Choisissez vos ateliers et rejoignez-nous !

Le Vin du Mois de février – retour sur la dégustation du mercredi 15 janvier

Loïc, Fred, Alex, Eric et Jean-Pierre ont élu pour vous le vin de ce mois de février. J’avais aligné trois vins de profil fruité et digeste, à l’image du renouveau stylistique qui s’opère à Cahors depuis quelques années. Mais nos amis dégustateurs ne le savaient pas car les bouteilles étaient anonymées ! Nous nous sommes inspirés de leurs notes pour rédiger le compte-rendu suivant.

trois cahors en lice (vin n°1 à droite, vin n°3 à gauche)

Ils ont débuté cette dégustation à l’aveugle par un bol de fruits avec des arômes de framboise, de cassis et de mûre confiturée en découvrant le vin n°1. En bouche l’attaque est franche, s’accompagne de notes épicées, et les tannins sont souples.

Le vin n°2 a été perçu comme un vin ayant besoin d’être débouché à l’avance, présentant une réduction à l’ouverture qui s’est caractérisée par des arôme de venaison et qui a masqué pendant un temps son fruité. La structure est charnue, les tannins sont bien présents. Un vin intéressant, à carafer !

Les arômes de fruits des bois et de sous-bois du vin n°3 ont été appréciés. En bouche le fruit se fait très mûr, avec des notes de cerise amarena. Sa longueur en bouche, la suavité de ses tannins et son équilibre ont mis tout le monde d’accord. Au comptage des voix, c’est lui le gagnant !

Le Vin du Mois de Février : le cahors « Cèdre Héritage » 2016

à découvrir au Vin des Alpes dès maintenant !

les vins goûtés (prix de 9,50 à 11,50 €) :

  • vin n°1 : le Pur Fruit du Causse 2018 du domaine Combel la Serre
  • vin n°2 : Les Escots 2018 du château Castellas
  • vin n°3 : Cèdre Héritage 2016 du château Le Cèdre

Vous aussi, participez à la dégustation du Vin du Mois ! Chaque troisième mercredi du mois à 19 h 00. Conditions et réservations.

Chaque troisième mercredi du mois à 19 h 00. Conditions et réservations.

Le Vin des Alpes : 6 ans déjà

La cave « Le Vin des Alpes » est aujourd’hui incontournable à Grenoble et au-delà. Depuis son ouverture en décembre 2013 elle est devenue la référence des amateurs et des professionnels en matière de vins produits dans l’arc alpin. Son credo : faire découvrir les atouts des terroirs alpins, depuis le Piémont jusqu’au Frioul, en passant par les Alpes Maritimes, l’Isère, la Savoie, le Valais, la Slovénie. Seule cave en France et dans le monde spécialisée dans les vins du massif alpin, l’enseigne propose des vins provenant des cinq pays de l’arc alpin : Italie, France, Suisse, Autriche, Slovénie.

Le Vin des Alpes propose également une large gamme de vins des régions françaises : Bourgogne, Rhône, Languedoc, Provence, Sud-Ouest, Loire, Champagne.

Leur point commun : des vins authentiques, produits par des vignerons et des vigneronnes qui travaillent eux-mêmes leurs vignes et qui respectent le terroir et le raisin. Les choix du caviste mettent en avant les producteurs dont le travail de culture et de vinification évite le recours à l’arsenal chimique de l’agriculture intensive et l’utilisation systématique des techniques oenologiques interventionnistes.

Le Vin des Alpes propose dégustations, conseil, vente, événements, pour particuliers, associations et entreprises.

Au Vin des Alpes, 8 rue de Strasbourg à Grenoble, que se passe-t-il ? apéros et vins au verre, ateliers de dégustation (en français et en anglais), rencontres avec les vignerons, vente à emporter, conseil, concerts, discussions, rencontres humaines… Poussez la porte ! Ah elle est déjà ouverte ? Entrez, vous êtes les bienvenus !

D’Ici Là : un premier millésime qui force le respect

Vous me voyez enthousiasmé par les vins du domaine D’Ici Là de Florie Brunet et Adrien Bariol qui ont repris les vignes de Patrick Charlin à Groslée dans le Bugey.

Je les goûte pour la deuxième fois et je retrouve cet équilibre incroyable entre précision et générosité, la justesse des arômes, la qualité du toucher en bouche, la délicatesse des finales sur légers amers et notes salines. Ce premier millésime force le respect et annonce un domaine à suivre de très près. Je suis heureux de vous proposer quatre belles cuvées sur 2018 : le chardonnay effervescent en méthode traditionnelle non dosé, la cuvée chardonnay Lithos, les cuvées La Croisette en altesse et en mondeuse (ce sont les dernières bouteilles de mondeuse, les rouges étant déjà épuisés au domaine).
Allez, vous connaissez l’adresse*, ne tardez pas !

* En cas de doute, je vous la redonne : Le Vin des Alpes, 8 rue de Strasbourg à Grenoble.

Le Vin des Alpes invite les Gragnotes

Erika Mazer et Benoît Guillot, originaires du Vercors, se sont installés en 2017 sur les terroirs arides du sud Languedoc pour prendre soin de quelques parcelles de très vieilles vignes de syrah, de carignan, de muscat…. Les vinifications se font de manière artisanale et sans intrants oenologiques. Coup de coeur du caviste pour le travail de ce jeune domaine des Gragnotes (grenouilles en occitan). Venez découvrir ces vins enthousiasmants vendredi 15 novembre à partir de 17 h 00 !

En novembre, le beau je l’ai.

Pour affronter le mois de novembre, quoi de mieux que les crus du Beaujolais ? Entre élégance, expression aromatique, et structure qui se déploie, selon les terroirs et les styles, entre délicatesse et robustesse, quelle palette ! Sur la photo et en rayon des cuvées de caractère sur les millésimes 2017 et 2018 : le saint amour 2017 de Romuald Petit, exceptionnel de maturité et de complexité, le moulin à vent tradition 2017 de la famille Lardet (Maison Le Nid), à découvrir en dégustation avec Stéphane Lardet mardi 19 novembre en boutique. A droite les 2018, le régnié d’Aurélie Crozet, floral et posė sur le fin canevas de ses tannins, et le brouilly de Rémi Dufaitre, dont le fruité tonique évolue vers les fleurs et un bel exemple de texture raffinée tout en dentelle.

Suivez les infos du Vin des Alpes car nous attendons encore quelques cuvées supplémentaires de cette région dynamique et attachante, notamment les vins remarquables de notre ami Karim Vionnet.

Mais chut ! Ne dites rien, les gens pensent que le beaujolais ce n’est pas bon. 😅🍷

Ah oui, pour les travaux pratiques, atelier « expressions du gamay » mercredi 27 novembre. Inscrivez-vous en ligne !

Descendant direct du gouais blanc et du pinot noir, donc frère (ou soeur si l’on veut, la vigne cultivée étant hermaphrodite) du chardonnay et de l’aligoté, le gamay noir à jus blanc est un cépage fondamentalement bourguignon. Il était d’ailleurs souvent appelé « bourguignon » ou « petit bourguignon ». Chassé de Bourgogne par l’édit pris par Philippe Le Hardi en 1395, il trouve sa terre d’élection dans le Beaujolais où il se développe surtout à partir du 17ème siècle. C’est au 20ème siècle que son terroir granitique et sableux va favoriser ses plus belles expressions avec la délimitation des crus. A partir de 1951, pour le meilleur et pour le pire, l’opération beaujolais nouveau est lancée chaque année en novembre. Un succès commercial international énorme mais au prix d’une forte dégradation de l’image des vins de la région. L’image correspond-elle à la réalité ? Bien sûr que non ! La preuve mercredi 27 novembre !

Expressions du gamay – Atelier de dégustation

mercredi 27 novembre 19 h 00 – 20 h 15

Parmi les vins en boutique, mes trois coups de coeur du moment :

Le petit chablis 2016 de Romuald Hugot : Quel joli vin ! Il offre ce qu’on attend d’un petit chablis, les arômes légers de fleurs blanches, la fraîcheur, la finale salivante, mais plus encore ! Il dévoile en à peine quelques minutes d’aération une finesse et une complexité inattendues qui s’imposent comme une évidence. Bravo au vigneron !

Le ventoux A l’Envi 2018 d’Isabelle et Étienne Childeric. Ils se sont lancés dans l’aventure de la vigne et du vin fin 2016 après une tout autre vie professionnelle et travaillent quelques hectares situés au pied du mont Ventoux au coeur de bois typiquement méditerranéens. Leur méthode ? Agriculture bio, vendanges manuelles, vinification non interventionniste et très très peu de sulfites ajoutés. Resultat, ce jus de grenache 2018 expressif et mûr, complété d’une touche de syrah, possède un toucher dense et puissant en bouche, équilibrée par sensation de fraîcheur en filigrane.Idéal pour accompagner l’automne sur la table.

Le Coeur en Goguette 2018 du domaine des Treize Lunes à Chapareillan. Sous le mont Granier, Sylvain Liotard chouchoute les vignes qu’il a reprises à Guy et Chantal Tournoud partis en retraite. Agriculture au plus près de la nature, vinifications délicates, ses vins sont marqués par une belle expression de ce terroir d’éboulis calcaires. Cette cuvée, marquée par l’éclat de son fruit (gamay et mondeuse), porte bien son nom. C’est un rouge sapide et rafraîchissant dont la vivacité est joliment satinée par l’élevage en fûts.
#cestsifaciledeboiredubonvin

Le Vin du Mois

Le Vin du Mois mercredi 9 octobre 2019 – 19 h 00

Le mois de septembre est passé, ce mois qui nous fait passer doucement de l’été à l’automne, ce mois qui apporte, bon an mal an, un peu plus tôt un peu plus tard, le raisin mûr. Ce millésime 2019, remarquable par ses excès, met finalement tout les vignerons d’accord : ce fut une année qui a apporté son lot d’inquiétudes dues aux aléas climatiques marqués mais, malgré une baisse sensible des volumes ramassés dans la plupart des régions, malgré l’hétérogénéité des situations, selon les communes et même selon les parcelles, le raisin est beau. Le millésime 2019 donnera sans nul doute des vins de caractère, en tout cas chez les bons vignerons.

En attendant, nous goûterons le millésime 2018 mercredi 9 octobre lors de notre dégustation du Vin du Mois. Vous connaissez le principe : trois vins goûtés à l’aveugle en toute convivialité. Humez, dégustez, notez vos impressions, et choisissez celui que vous préférez. Le vin qui a le plus de voix sera sacré Vin du Mois.

Participation de 20 € par personne, qui donne droit à repartir avec la bouteille dégustée de son choix. Pensez à arriver à l’heure pour pouvoir goûter les trois vins ! Pour une dégustation optimale, merci d’éviter de vous parfumer. Inscrivez-vous en ligne !