Le Vin des Alpes, la cave comptoir de Grenoble

Le Vin du Mois d’août : les Lauzes Blanches 2016

En ce mercredi de fin juillet, la dégustation du Vin du Mois a réuni Viviana, Janette, Claude, Fabrice et Carl qui ont goûté trois vins rouges à l’aveugle. Très concentrés, ils ont pris des notes. En voici la synthèse :

L’intensité, toute en reflets noirs et pourpres, de la robe du vin n°1 a été remarquée et appréciée par nos dégustateurs ! Et quel nez ! Des fruits rouges et noirs, une dominante épicée (poivre, cannelle, gingembre) accompagnée de notes nettement florales sur la violette. En bouche, la sensation alcoolique restant nettement en retrait, on lui trouve une belle matière soutenue par de francs tannins, la palette aromatique se complexifiant par des notes de terre et de réglisse. Le deuxième nez livre des notes d’encens… Viviana tente d’identifier ce vin : serait-ce une mondeuse ?

Le vin n°2 frappe les dégustateurs par ses arômes frais de fruits rouges, de framboise, de cassis, complétées de notes plus complexes de fleurs et de thé. En bouche, les arômes se confirment sur une structure assez souple, les tannins s’exprimant avec beaucoup de finesse. La sensation globale est plus ronde que le vin précédent, cependant marquée par une rafraîchissante acidité en finale. Un vin gourmand tout en équilibre.

vin n°3 : La robe est d’un rouge profond. Le nez, plus taiseux que celui des vins précédents, fait plus « sérieux ». Tout d’abord, les notes d’humus, de champignons, de boisé. Ensuite, après aération, des impressions complexes s’expriment : cire d’abeille, notes végétales et poivrées. La matière est intense en bouche, les tannins assez fondus, et des notes fruitées de cerise et de mûre s’expriment en rétro-olfaction. Un vin qui déroute quelques dégustateurs (« il faut aller le chercher »). Janette observe qu’il ferait un excellent vin de repas (« very good with saucisson »).

Je ramasse les copies et compte les voix : c’est le vin n°2 qui a la faveur de la majorité !

Le Vin du Mois août 2017 est donc les Lauzes Blanches 2016 du domaine du Petit Oratoire

vin n°1 : Château de Mérande savoie arbin La Belle Romaine 2016 (vigneron : Yann Pernuit) – 14,50 € 75 cl

Le mot du caviste : une fois de plus Yann Pernuit démontre que la mondeuse n’a pas de secrets pour lui (au passage, bravo Viviana !). La palette aromatique de la Belle Romaine force l’admiration, et la structure de cette mondeuse croquante fait de ce vin le compagnon idéal d’un onglet bleu poivré comme il faut.

vin n°2 : Domaine du Petit Oratoire côtes du rhône Les Lauzes Blanches 2016 (vigneron : Lori Haon) – 11,00 € 75 cl

Le mot du caviste : belle découverte que ce domaine situé près de Tavel ! Les Lauzes Blanches est à mes yeux l’antithèse des vins rhodaniens lourds et chauds qui ont trop longtemps inondé le marché et déformé nos goûts. C’est au contraire l’archétype du côtes du rhône réussi : gourmand, fruité, tout en équilibre, facile à boire. Et dire que c’est le premier millésime de ce jeune vigneron ! Acheter ce vin.

vin n°3 : Domaine de l’Obiou vin de france Lou Taïssou 2015 (vigneron : Samuel Delus) – 16,50 € 50 cl

Le mot du caviste : la complexité de ce vin rare qui nous vient du Trièves, invite à le laisser reposer quelques mois en bouteille ou à bien l’aérer en carafe. Il sera tout à fait adapté à des soirées plus fraîches ou au climat automnal. Issu d’un assemblage original (gamay, pinot noir, gamaret, marselan) et élevé longuement, dont 12 mois en fûts de chêne, c’est un vin de caractère et de complexité.

Lori Haon (domaine du Petit Oratoire), Yann Pernuit (château de Mérande), Samuel Delus (domaine de l’Obiou)

Laisser un commentaire

Champs Requis *.