Le Vin des Alpes, la cave comptoir de Grenoble

Dégustation Le Vin du Mois Août 2016 : Blancs du Sud

Une petite vingtaine de clients se sont retrouvés mercredi 27 juillet autour de trois bouteilles dûment enchaussettées pour l’occasion. C’était le rendez-vous mensuel du Vin des Alpes pour désigner le vin du mois. Pour participer, il suffit d’être majeur et d’avoir envie de partager ses impressions de dégustation en toute convivialité.

P1060058Le thème de la dégustation ce jour-là : trois blancs du Sud. On n’en savait pas plus.

Allez, c’est parti ! Je me base sur les notes des dégustateurs pour faire la synthèse suivante. P1060060

Vin n°1 : On apprécie la couleur or clair de sa robe. Le nez est marqué par la discrétion des notes aromatiques : fleurs, fruits jaunes, agrumes (pamplemousse). Certains évoquent le champignon, d’autres suggèrent une aération en carafe pour évacuer certaines odeurs de premier nez (« basse-cour ») ! En bouche le vin se révèle franchement sec, sur l’acidulé, fin, léger, rafraîchissant : « comme un champagne sans bulles ». « Un peu sec mais fruité agréable ». Mais sur ce point les avis sont partagés car plusieurs dégustateurs décrivent une bouche grasse, voire «beurrée». Beaucoup notent une longueur en bouche assez courte mais au final les commentaires positifs sont nombreux : « facile à boire et frais», « belle acidité ». Les propositions d’accords font la quasi unanimité avec des fromages « plutôt faits », tomme à pâte dure, fromages de brebis ou même valençay et poivre.

P1060059Vin n°2 : La couleur est encore plus claire que le premier vin, à l’œil la consistance paraît nettement plus onctueuse. Le nez, assez expressif, déroute pas mal de dégustateurs et les avis sont partagés. Certains lui trouvent des notes aromatiques de « fruits jaunes blets », de vin cuit, de colle… D’autres évoquent des parfums de « terre et épices, clou de girofle», « d’alcool de fleurs de montagne », de caramel, quelqu’un note même « caramel salé ». Parmi les notes de dégustation : « Fait penser à des vins anciens et lourds type hypocras ». En bouche, le vin continue à surprendre même si la plupart s’accordent sur sa rondeur et son gras ainsi que sur son acidité finale plutôt bienvenue. La puissance est couronnée de notes amères et salines. Le mot « agrumes » revient souvent. A boire avec « un comté affiné ou un beaufort », « un bœuf au coriandre, gingembre et citron vert », ou alors avec « rien… et modération ! »

Vin n°3 : Couleur de robe dorée et soutenue. Le bouquet se révèle intense et complexe : parfum très floral au premier abord (« fleur d’oranger », « fleur d’acacia », « fleur de campagne », « elder flower », c’est-à-dire fleur de sureau) mais aussi agrumes, et des arômes plus évolués et profonds : paille, miel, chocolat au lait, noix, vieux cuir, bois. En bouche le goût est intense, on pense à de la prune, aux vieux fruits. Un bel équilibre au final, agrémenté par des amers légers, pour ce vin qui conjugue le complexe et l’agréable. « Une curiosité » note un dégustateur, « original » ajoute une dégustatrice. « Belle complexité » écrit un autre. Avec quoi le servir ? « Une carbonnade flamande », « un poisson grillé », ou alors « ira bien avec un roquefort ».

On dépouille les votes : les résultats sont très serrés !

Vin n° 2 : 4 voix

Vin n° 3 : 5 voix

Vin n° 1 : 6 voix

On dévoile les bouteilles : le Vin du Mois d’août 2016 est la cuvée Anathème blanc 2015 de Thierry Forestier (domaine Mont de Marie à Souvignargues, Gard) !

Vin n° 1 : Anathème blanc 2015 domaine Mont de Marie à Souvignargues, Gard.

Vin n° 2 : Les Petits Sylphes 2015 Clos des Cimes à Mérindol Les Oliviers, Drôme

Vin n° 3 : Sauvagine 2015 Hautes Terres de Comberousse, Hérault

P1060063

Laisser un commentaire

Champs Requis *.